Plateforme

Historique

La Plate-Forme picarde de concertation en santé mentale est née en 2004 suite à une fusion. Elle émane directement de l’arrêté royal du 10/07/1990 modifié par l’arrêté royal du 8/7/2003. Les plateformes de concertation en santé mentale ont pour mission de développer la concertation entre les services de la zone qu’elles couvrent afin de mieux répondre aux besoins de la population et d’améliorer la qualité des soins de santé mentale. Notre plate-forme couvre la partie nord et centrale de la Province de Hainaut. Depuis de nombreuses années, nous veillons à mettre en œuvre ses missions. Vous trouverez plus de détails dans l’onglet « les missions ».

Au fil du temps, nous avons créé et développé 5 groupes de concertation en santé mentale :

  • enfance et adolescence,
  • handicap,
  • vieillissement,
  • justice,
  • prison.

Depuis 2016, suite à l’application de la nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents, la Province de Hainaut a vu naître RHESEAU ( réseau hennuyer pour l’épanouissement et la santé mentale des enfants, adolescents et usagers assimilés). La PfPCsm et le RHESEAU entretiennent d’étroites collaborations. De nombreux liens sont également développés avec la réforme 107. Pour être effective, outre le fait de travailler sur un territoire précis, la PfPCsm est administrée par 33 institutions partenaires reprenant des hôpitaux psychiatriques, des maisons de soins psychiatriques, des services psychiatriques d’hôpitaux généraux, des services de santé mentale, des initiatives d’habitations protégées ou encore des structures INAMI.

La région desservie par la PfPCsm correspond à la partie nord et centrale de la Province de Hainaut et reprend donc les communes suivantes; Antoing, Ath, Beloeil, Bernissart, Boussu, Brugelette, Brunehaut, Celles, Chièvres, Colfontaine, Comines-Warneton, Dour, Ellezelles, Estaimpuis, Flobecq, Frameries, Frasnes-lez-Anvaing, Hensies, Honnelles, Jurbise, Lens, Lessines, Leuze-en-Hainaut, Mons, Mont-de-l’Enclus, Mouscron, Pecq, Péruwelz, Quaregnon, Quévy, Quiévrain, Rumes, Saint-Ghislain, Tournai.

Ce qui représente une superficie de 1846,6 km2 pour 588190 habitants.

Les missions

Les missions des Plates- Formes de Concertation en Santé Mentale sont définies par les textes de loi suivants, soit l’A.R. du 08.07.03 et l’A.R. du 02.07.2013, modifiant l’A.R. du 10.07.90.

  • mener une concertation sur les besoins en matière d’équipements psychiatriques sur son territoire ;
  • mener une concertation sur la répartition des tâches et la complémentarité en ce qui concerne l’offre services, activités groupes afin de répondre besoins population d’améliorer le niveau qualitatif des soins de santé mentale intégrés ;
  • mener une concertation sur la collaboration possible et la répartition tâches en ce qui concerne les soins de santé mentale intégrés ;
  • le cas échéant, de mener une concertation avec d’autres associations d’institutions et de services psychiatriques ;
  • collaborer à une collecte de données et à leur exploitation dans le cadre d’une étude nationale des besoins en matière de soins en santé mentale ;
  • mener une concertation sur la politique à suivre concernant l’admission, la sortie et le transfert ainsi que la coordination de la politique médicale et psychosociale ;
  • disposer d’un service de médiation.
  • Au sein de la concertation de la plate-forme sont entre autres pris en considération les troubles liés aux substances et les problèmes d’assuétudes. A cette fin, la plate-forme facilite la collaboration et la concertation entre les institutions de soins de santé mentale et les institutions de soins pertinentes pour les personnes présentant un trouble lié aux substances et/ou lié aux assuétudes

Les membres

La Plate-forme picarde de concertation pour la Santé mentale est composée de 33 membres effectifs regroupant les institutions suivantes :

  • 5 hôpitaux psychiatriques
  • 3 maisons de soins psychiatriques
  • 5 hôpitaux généraux avec service psychiatrique
  • 10 services de santé mentale
  • 4 initiatives d’habitations protégées
  • 6 structures INAMI et de 4 membres adhérents

Le conseil d’administration

Il est composé de 31 administrateurs désignés par l’Assemblée Générale. Ces administrateurs sont les représentants de chaque membre effectif désigné pour l’Assemblée générale.

Il y a également des invités permanents au Conseil d’Administration comme le Coordinateur du réseau partenaires 107 (Adultes) et du RHESEAU de la nouvelle politique en Santé mentale pour enfants et adolescents ainsi que, occasionnellement des représentants des groupes de concertation de la Plate-forme.

Le bureau

Le bureau a été élu pour la mandature 2019-2021 lors du Conseil d’administration du 11 décembre 2018.

Présidente : Madame Véronique Bauffe ;
Première Vice-présidente : Madame Anna Giorgi ;
Second Vice-président : Monsieur Olivier Demouselle ;
Secrétaire : Monsieur Vincent Hecq ;
Secrétaire adjoint : Monsieur Rudy Varvenne ;
Trésorier : Monsieur Jean- Philippe Verheye ;
Membre : Monsieur Sergio Cavalera.

L’équipe

La coordination :

  • Raphael Darquenne : 0479/761782 – raphael.darquenne@pfpcsm.be
  • Pauline Jacquart : 0491/52.23.76 – pauline.jacquart@pfpcsm.be

Le secrétariat :

  • Mélanie Domina : melanie.domina@pfpcsm.be

Les médiatrices :

  • Aliénor Quairiat : 0470/80.01.25 – mediationhainaut1@pfpcsm.be